mardi 10 février 2015

TOP WINE POSTS 2014 / 1

La Pinardothek  . . .


Voici mon N°1 des billets écrits en 2014 par les bloggeurs Vin ;  mon TOP WINE POSTS 2014.


Mais je dois vous faire un aveu.

Le billet que j’ai choisi n’a pas été écrit en 2014, mais en janvier 2015. De plus, ce billet ne parle pas de vin. Par contre, il a bien été écrit par un bloggeur Vin. Par une bloggeuse plutôt : Sandrine Goeyvaerts la bloggeuse Belge de La Pinardothek.

Dans ce billet sans titre, si ce n’est 3 petits points (alors que les jeux de mots de ses titres sont une spécialité de Sand), Sandrine évoque la tuerie de Charlie Hebdo. Non pas comme une passionnée de vin, mais comme une maman qui essaye d’expliquer la chose à son enfant. Aucun des écrits que j’ai pu lire n’exprime mieux la stupeur, l’hébétude, le désarmement, l’incompréhension et la peur que nous avons tous ressenti. Sandrine le dit avec des mots simples, des mots justes qui me bouleversent à chaque fois que je les lis.

 
Tout d’abord attirée par des études littéraires, Sandrine Goeyvaerts  a fait une école hôtelière car sa véritable passion était la cuisine. Rapidement elle a rejoint la salle et a fait une formation de sommelière. Aujourd’hui elle est caviste près de Liège.
Passionnée par le vin et par son métier, elle raconte ses coups de cœur et ses coups de gueule sur son blog, espace d’expression, de liberté et d’échange :  LaPinardothek . Son ton direct, son langage fleuri, son humour, son impertinence, ses références grivoises (Sand dirait cochonnes), ses prises de position… la passion qui anime cette féministe militante plaisent beaucoup et ont valu à son blog d’être désigné blog de l’année 2014 par la RVF.
  

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥





La Pinardothek  . . .

Cet article a été publié le 08/01/2015 par Sandrine Goeyvaerts 




– Maman, il s’est passé quoi?


– Des gens sont venus dans le journal qui s’appelle Charlie Hebdo. Ils en ont  tué d’autres, plusieurs. Des journalistes, des gens qui étaient là, des policiers.


– Pourquoi?





Lire la suite sur le blog  La Pinardothek

Aucun commentaire:

Publier un commentaire