lundi 10 décembre 2012

Produire une bouteille de vin, combien ça coûte ?

Cette question récurrente, autant auprès des amateurs que des professionnels, a du mal à trouver une réponse. Parce que les producteurs eux-mêmes ne savent pas toujours y répondre. Parce que lorsqu’ils connaissent leurs coûts de production, les producteurs ne souhaitent pas toujours les communiquer.

Il faut saluer le très intéressant travail mis en œuvre par la Chambre d’Agriculture de la Gironde qui apporte une réponse documentée à cette importante question.
Les spécialistes de la Chambre d’Agriculture et des ADAR (structures décentralisées de développement et de conseil) se sont basé sur l’analyse détaillée des comptes de résultats de plus de 100 propriétés du Bordelais. Ainsi les éléments de coût pris en compte correspondent-ils à la réalité observée sur le terrain. Afin de calculer le coût de production d’une bouteille de vin, tous les postes de dépense ont été pris en compte :
-       amortissement des bâtiments
-       amortissement et entretient du matériel viticole : tracteur, gyrobroyeur, pulvérisateur, sécateur, benne…
-       amortissement et entretient du matériel de chai et de la cuverie
-       produits divers : engrais, désherbants, phyto…
-       produits œnologiques : levures, enzymes, colles…
-       vendanges
-       analyses de maturité et du vin
-       conseil viticole et œnologique
-       main d’œuvre
-       frais généraux
-       assurances
-       frais de mise en bouteilles
-       frais d’habillage et de commercialisation.
 
L’ensemble de ces charges a été ramené à une exploitation type de 25 Ha de rouge en appellation Bordeaux, plantée à 3333 pieds à l’hectare (3m x 1m), avec un rendement de 50 Hl/Ha, commercialisant un vin avec un élevage en cuve.
Les données techniques proviennent des recoupements des données de l’observatoire technico-économique de la Chambre d’Agriculture et des références régionales existantes dans les ADAR.



Résultats ramenés au coût total de production d’une bouteille (€ / bouteille) :
  
 

Ces coûts de production sont une moyenne qui reflètent une réalité du terrain plus hétérogène avec de légères variations en plus ou en moins.

Pour schématiser, on peut dire que le coût du vin dans la bouteille est de 1 €. Le coût de la mise et de la commercialisation est de 2 €. Et le coût total de la bouteille est de 3 €.
Ceci est valable pour un vin rouge de Bordeaux d’entrée de gamme. Si l’on rajoute le coût d’un élevage en barriques, on obtient un coût de production d’un rouge de Bordeaux de milieu de gamme proche de 5 € la bouteille. Enfin, pour un vin haut de gamme, un grand vin de Bordeaux, le coût de production de la bouteille dépassera (un peu) les 10 €.
 
Sources : Référentiel Technico-Economique du Vigneron Bordelais 2012 (Nelly Bernaleau-Cardinel, Florence Lamoureux et leurs collaborateurs)
Lien : http://www.gironde.chambagri.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire