lundi 3 décembre 2012

2012, millésime BIO

Le millésime 2012 va donner naissance à un nouveau type de vin : le VIN BIOLOGIQUE.
En effet jusqu’à présent, seuls les raisins pouvaient recevoir une certification bio. Ces raisins permettaient d’élaborer des « vins élaborés à partir de raisins issus de l’agriculture biologique ». Pas très sexy comme dénomination.
Depuis le 1er août 2012, la Commission Européenne a donné une existence officielle au vin biologique. Il s’agit d’un vin obtenu à partir de raisins issus de l’agriculture biologique et transformé selon les normes de la vinification biologique. Il doit être élaboré à partir de 100% de matières premières agricoles biologiques.
Le règlement européen de la vinification biologique impose des contraintes spécifiques :
§  des doses réduites de Sulfites
   (- 30 à - 50 mg/l par rapport aux taux maximum fixés par la réglementation générale)
§  une liste limitative de produits œnologiques
§  une limitation des traitements thermiques à 70°C maximum
§  une limitation des clarifications par filtration ou centrifugation à 0,2 µm minimum
§  l’interdiction de certaines techniques spécifiques.
 
Ces vins bio pourront porter sur leur étiquette le logo biologique, signe de reconnaissance officiel des produits alimentaires préemballés produits dans l’Union Européenne selon un cahier des charges biologique.


Ce nouveau logo est issu d’un concours auprès des étudiants en art et design issus des 27 états membres. Après une présélection par un jury d’experts, il a été soumis à un vote en ligne. Le vainqueur est un étudiant allemand. "Je voulais qu'on reconnaisse l'origine européenne du logo, et qu'il soit très facilement identifiable. Je suis parti du drapeau européen, j'ai changé la couleur et j'ai déformé le cercle d'étoiles jusqu'à en faire une feuille. J'ai aussi arrondi la forme des étoiles, pour qu'elle soit plus souple, comme si la feuille bougeait dans le vent", a expliqué Dusan Milenkovic.

Les vins issus du millésime 2012 seront les premiers à pouvoir porter le nouveau logo (dérogation possible pour les millésimes antérieurs sous certaines conditions). A côté du logo devra figurer le nom de l’organisme certificateur et le numéro d’agrément de l’exploitation.
Mon 1er vin BIO


Aucun commentaire:

Publier un commentaire